reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Dax (16/08/2011-tarde) : Morosité ambiante

 

dax

Photo : Nadège Vidal

Ambiance morose pour ce final de féria conclu par « des toros ! des toros ! » scandé sur l’air des lampions. Les toros de La Quinta petits et modestement défendus n’ont pas eu un comportement suffisamment agressif pour faire oublier leur physique. L’origine Santa Coloma     - particulièrement La Quinta-  a montré, ici comme à Mont-de-Marsan, ses limites. Curro Diaz a eu des détails de sa marque, quelques séries relâchées sans pour autant s’engager suffisamment pour emballer les gradins. Il obtint néanmoins un succès d’estime à son second passage. On attend toujours des miracles d’El Juli, Julian n’était pas dans un grand jour. Décentré, il embarqua le plus noble du lot dans des séries guère convainquantes. Comme il tua bien il coupa un appendice à son premier passage. L’inanité de l’opposition l’obligea à abréger par la suite. Miguel Angel Perera combina deux handicaps la candeur de ses adversaires, qui en raison de sa grande taille, paraissaient particulièrement petits et l’hostilité d’une certaine partie du public. Il fit un effort à son second passage qui ne calma pas la mauvaise humeur des gradins.

Pierre Vidal

Dax, mardi, plein. 6 toros de La Quinta plus un sobrero du même fer (6ème bis)
Curro Diaz : silence et salut.
El Juli : une oreille et silence.
Miguel Angel Perera : silence et sifflets après avis.

Reportage photographique : Pierre Charrain photos

 

 

 

 

RETOUR