bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Dax (13/08/2011) : El Cid deux oreilles

 

dax Photo : Pierre Charrain

Un lot d'Ana Romero dans le type qui n'a pris qu'une pique par élément, mais qui s'est montré noble par la suite, le cinquième ayant droit à une mention fut justement ovationné à l'arrastre. Les premiers et quatrièmes furent les plus compliqués manquant de force et se défendant de la tête, incommodes par conséquent. Ce fut le lot d' Enrique Ponce qui ne put imposer sa loi dans ces arènes qui pourtant lui vouent un culte justifié eut égard à ses exploits passés. il passa, à son premier, dans l'indifférence générale et eut des difficultés à se débarrasser de son second: 4 pinchazos et 2/3 de lame trasera suivie d'un descabello. Il y eut des sifflets.

Bousculé d'emblée à la cape par le premier, Juan Bautista cita de loin un animal noble qui manquait un poil de force et de transmission . Son trasteo ne manquait pas de qualité, mais ne toucha pas les tendidos qui reprochaient à l'Arlésien de ne pas se croiser assez. Il tua mal, d'un bajonazo. Juan se retrouva totalement par la suite pour un trasteo splendide devant le meilleur du lot. Il l'appela de loin toréant en arrondi comme il l'aime -et nous aussi- et ce bon toreo connecta avec le public. Le corps relâché, bien centré, la langueur nécessaire à l'émotion, il construisit une faena importante, profonde et élégante qui aurait débouché sur un triomphe si sa tentative de recibir avait réussi. Ce fut un un tiers de lame suivi deux descabellos qui réduisirent la récompense à une oreille de poids. Il sortit ovationné.

Le héros du jour: El Cid. Il comprit parfaitement ses deux toros,appréciant leur noblesse et remédiant parfaitement à leur motricité réduite; particulièrement face au sixième très bien présenté mais qui accusa le coup après la pique. Toréant à mi-hauteur, il mena ses opposants dans des séries courte avec une prédilection pour cette main gauche qui fait sa force, les appelant lui aussi de loin et les laissant reprendre les forces nécessaires au combat. Le torero de Salteras fit un effort particulier face à l'ultime et entendit un premier avis toréant. Ce pundonor plut et comme il coucha l'animal d'un estoconazo il gagna le droit en sortie en triomphe.

Dax, samedi deuxième corrida de féria. Plein. 6 toros d'Ana Romero, un sobrero du même fer (3ème bis).
Enrique Ponce en tomate et or: silence et sifflets.
Juan Bautista en blanc et or: silence et une oreille.
El Cid bleu episcopal et or: une oreille et une oreille après deux avis.


Pierre Vidal

Reportage photographique : Pierre Charrain photos



dax

Photo : Pierre Charrain

Dax matinale: 2 oreilles pour Adrian et Cerro.


Dax, samedi matin. 2/3 d'arène.

6 novillos d' El Risco, hauts et bien armés. Maniables mais faibles dans l'ensemble, Les deux derniers les meilleurs.

Mathieu Guillon, framboise et or:salut et oreille.
Fernando Adrian, bleu ciel et or: silence et 2 oreilles.
Rafaël Cerro, blanc et argent : silence et 2 oreilles.

Pierre Vidal

Reportage photographique : Pierre Charrain photos






 

 

 

RETOUR