bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Villeneuve de Marsan (09/08/2011) : Mathieu Guillon en triomphe

 

mathieu guillon

Photo : Thiery Laffargue

Les Villeneuvois ont fêté dignement le centenaire de leurs arènes. Ils ont fait le plein des deux mille cinq cent places équilibrant ainsi un budget qui semblait élevé pour la petite cité du Marsan. Le spectacle fut par ailleurs plaisant même si les Sotillo Guiterrez n'ont pas toujours donné le jeu espéré. Un lot qui a fait de l'effet à sa sortie dans la placita mais qui s'est en général vite éteint après la mono-pique donnée avec retenue par les picadors de service; les 2 novillos avaient un poil de plus de carburant.

Mais on était là pour voir les enfants du pays, les trois toreros landais défilant pour la première fois ensemble. Ce fut une confrontation sympathique devant un public aimable. Julien Lescarret fait désormais figure d'ancien. Il a pris de la bouteille et a fort bien manoeuvré le tambour-major qui, après un bon départ baissa rapidement. Une bonne lame au deuxième essai et une oreille qui montre, après celle de Vic, qu'il est toujours là. Son second hélas se déboîta la patte en début de faena, il abrégea.

Devant son premier vite arrêté, Thomas Dufau raccourcit les terrains mais ne parvint pas à faire bouger le bloc de marbre. Il tua dignement et on le fêta par sympathie. Il fut un ton au-dessus à son second passage, devant un adversaire faible lui aussi. Il montra qu'il avait désormais un bagage solide et une bonne technique. Il domine son sujet et ce fut pour lui un bon entraînement pour les confrontations à venir, notamment celle prévue pour vendredi à Dax avec Morante et Manzanares. En attendant il tua d'un estoconazo et coupa son oreille.
C'est Mathieu Guillon qui emporta la mise. Tel un phénix, le jeune homme renaît toujours de ses cendres. Après un échec douloureux à Hagetmau, il coupe 3 oreilles à Soustons dimanche, plus 2 à Villeneuve, le voilà relancé. Il brilla à la cape et aux banderilles et tua bien ses deux opposants. A la muleta il se montra mieux à son premier passage, toréant à mi-hauteur que par la suite où il se centra peu. On le savait et il l'a montré: il a du charisme et de la personnalité cela plaît en Gascogne et cela lui a permis d'emporter la mise.


Pierre Vidal

Villeneuve-de-Marsan, mardi, novillada mixte. Lleno. Quatre toros de Sotillo Guiterrez et deux novillos du même fer.

Julien Lescarret en vert et or: une oreille et silence.
Thomas Dufau en parme et or: salut et une oreille.
Mathieu Guillon en rose et azabache: une oreille et une oreille et sortie en triomphe.

 

 

 

 

 

 

RETOUR