bandeau haut
coups de coeur
 
 
 
contact
 
mailing list

 

observatoire

 

LOGO

Feria de Lunel

17 juillet 2009 - soir

6 Hubert Yonnet 6

pour

Mehdi Savalli

Paco Ureña

João Antonio Ferreira

Entrée : 7/10ème arène

Temps : Nuageux avec quelques rafales de vent.

paco urena

Mitigée corrida de Yonnet marqué par la vuelta al ruedo de l'unique fils de cette corrida de Pescaluno, novillo gracié dans ces mêmes arènes il y a 7 ans déjà. Le prix du meilleur banderillero du club taurin Paul Ricard fut remis à Rafael Vioti dans la cuadrilla de Antonio Joao Ferreira. Celui du meilleur tercio de varas du club taurin "La Verdad" à Jose Manuel Tirado Silvestre dans la cuadrilla de Paco Ureña qui piqua le deuxième toro de la course. Et enfin le prix Georgette Gautier dur club taurin Victor Mendez pour le meilleur torero de l'après-midi a été remis à Paco Ureña. Une minute de silence à d'ailleurs été respectée en l'honneur de Mme Gautier, disparue il y a deux mois.

Mehdi Savalli dévoila un premier toro noble mais possédant une charge ralentie par un certain manque de force. Lors de la première rencontre sous le fer ce dernier alla déloger le picador puis y revint une seconde fois, se défendant plus par coups de tête. Mehdi débuta ensuite de manière frissonante à la muleta, acoudé aux planches et économisant les volontés de cet adversaire pourvu d'une vraie noblesse. A droite il profita d'une mobilitée retrouvée pour accentuer le geste et gagner ainsi l'approbation du public. A gauche ce toro se révéla encore plus porté sur la muleta, permettant à l'arlésien de tenter deux naturelles de face ravissantes. Une entière. Descabello.

Après un petit tour au callejon son second toro mit bien la tête dans la cape puis prit deux piques sans convaincre. A la muleta Mehdi le reçut par statuaires ajustée avant de comprendre que les choses allaient se compliquer. Dévoilant une charge écourtée et plutot brutale, ce toro se laissa plus dans la main gauche de Mehdi qui ne ménagea pas ses efforts. Finalement querencioso au toril, il dut terminer complètement entre les planches. Une entière. Une oreille.

Paco Ureña fut excellent lors de sa réception de cape, menant le tout avec une domination exemplaire. Première pique d'une bonne distance en poussant fort et longuement. Deuxième du centre de la piste, poussant toujours, et dernière de plus près. Muni de sa muleta l'espagnol du jour fut impressionnant d'aguante, usant toujours du toque approprié malgré le comportement imprévisible de son adversaire,fils de Pescaluno, à gauche surtout. Il sut tout de même faire face à ces diffucultés, restant très près et lui laissant un temps opportun. Toute une stratégie en fait, et une stratégie qui paye: une entière et une oreille. Vuelta au toro.

Il fut tout aussi serein à la cape face à son second, le menant pour une première pique longue et poussant au début, puis une deuxième plus courte de près. Muleta en main il s'accorda sans attendre avec son toro, le passant à quelques millimètres de son ventre sans s'en apercevoir, ou presque... Malheureusement son adversaire ne l'aida en rien et l'obligea à se battre vaillament, tentant de lui arracher une faena, en danger à tout instant. A noter qu'en cette après-midi Paco Ureña n'a sans doute pas touché le meilleur lot. Deux pinchazos, une entière.

Antonio Joao Ferreira distilla les meilleurs véroniques de l'après-midi dans une profondeur délicieuse. Après deux rencontre avec le cheval en poussant au ralenti, ce toro ne rendit pas la tâche facile à son torero, exigeant un toque ferme et lançant quelques regards inquiétants. Une entière.

Se méfia du côté droit lors de la réception de cape de son second. Après avoir mené ce dernier pour deux rencontres sans trop pousser il fut détonnant aux banderilles. Face au plus dangereux du lot notre portuguais ne se démonta pas, cherchant à créer le plus gros de son labeur sur la corne gauche, en vain, le combat semblait impossible. Il se fit d'ailleurs sérieusement secouer et revint pour le tuer d'une bonne épée, le chaleco en lambeaux.

Marie Barcelo

Reportage photo : "El Tico" photos

 

RETOUR

 

occterra