bandeau haut
coups de coeur
 
 
 
contact
 
mailing list

 

observatoire

 

LOGO

L'U.V.T.F. pour l'inscription de la Corrida au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

 

unesco

Photo : DR


Durant l'assemblée générale de l'U.V.T.F. (Union des Villes Taurines de France) qui s'est tenue ce samedi à Mont-de-Marsan sous la présidence de la ville d'Arles, une proposition de l'Observatoire National des Cultures Taurines visant à demander par tous moyens l'inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel de l'humanité a été adoptée à l'unanimité.

Le patrimoine culturel immatériel est défini ainsi : « On entend par patrimoine culturel immatériel les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d'identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine. Aux fins de la présente Convention, seul sera pris en considération le patrimoine culturel immatériel conforme aux instruments internationaux existants relatifs aux droits de l'homme, ainsi qu'à l'exigence du respect mutuel entre communautés, groupes et individus, et d'un développement durable. »

C'est le comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine immatériel de l'UNESCO qui dresse les listes de sauvegarde urgente et celle dite représentative de l’humanité.

Lors de la quatrième session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine immatériel, qui s’est tenue à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) du 28 septembre au 2 octobre 2009, le Sanké mon (Mali), le Tango (Argentine et Uruguay), la danse traditionnelle Ainu (Japon) et la tapisserie d’Aubusson(France) figuraient parmi les 88 éléments inscrits par le Comité sur la Liste de sauvegarde urgente et la Liste représentative de l’humanité.

 

RETOUR

 

occterra