bandeau haut
coups de coeur
 
 
 
contact
 
mailing list

 

observatoire

 

LOGO

Féria de Pâques en Arles

Vendredi 10 avril 2009 / Matin

5 Barcelo / 1 Gallon

pour

M. Guillon / J. Gimenez / G. Adame / V. Barrio / J. Leal et M. Julian

Entrée : 1/3 d'arène

Temps : Ensoleillé dans l'ensemble.

La féria Pascale 2009 s'est lancée finalement sous le soleil, avec une novillada non piquée intéressante de la ganaderia Barcelo. Certes, mis à part le premier exemplaire que toucha Mathieu Guillon, les "Palla" de St-Just développèrent un fond de genio qui mit en difficulté les jeunes toreros. Mais parfois, un soupçon de "mala casta" vaudra mieux que par le caste du tout... Surtout quand on débute dans le métier.

M. Guillon : Eut à faire avec un novillo mobile et encasté, dont il sur réduire la charge franche en le toréant par le bas. Quelques fois dépassé par la race du toro, le protégé de Richard Milian rendit toutefois au final une copie plus qu'honorable qui lui valut l'octroi d'un pavillon. Oreille.

J. Gimenez : Après une belle entrée en matière au capote, le blond espagnol adepte de l'immobilisme accueillit par statuaires son adversaire pour un début de faena vibrant sur la corne droite. Sur le piton gauche, il se vit un peu plus chahuté. Le final entre les cornes fut également un peu accroché, ce qui fit quelque peu retomber l'intérêt général en fin de prestation. Après une entière d'effet rapide, J. Gimenez se voyait récompensé d'une oreille d'un bon novillo de Gallon, un peu décomposé en fin de faena. Oreille

G. Adame : Le second Barcelo était plus compliqué que son camarade de promotion, sorti en première position. Il fallut au jeune mexicain pas mal de recours pour le contraindre à charger sa muleta dans un premier temps, avant de le dominer et de lui servir quelques belles séries en fin de faena. Un pinchazo et une entière un peu plate ne l'empéchèrent pas de décrocher une récompense. Oreille.

V. Barrio : Fit preuve de courage à défaut de métier devant un nouveau Barcelo compliqué, aux assauts violents et assez désordonné. Le jeune apprenti ne baissa pas les bras et s'arrima jusqu'à la fin, obtenant le droit de faire une vuelta chaleureusement fêtée.

J. Léal : Le jeune arlésien commença sa faena par cambio au centre, puis donna quelques belles séries droitières, assis sur ses reins, qui déclenchèrent la musique. Malheureusement, il ne connut pas la même réussite à gauche, et perdit confiance en même temps que le bicho reprenaît la maîtrise de l'ovale. Dommage, car le garçon a une élégance naturelle et des belles manières, que nous aurons plaisir à revoir tout au long de la temporada. Salut.

M. Julian : Le jeune espoir nîmois ne se "déconfia" pas lorsque son novillo manifesta en début de faena quelques signes de mauvaise humeur. A force de technique et d'aguante, toujours très torero, il réussit au contraire à le dominer et à lui faire accepter quelques séries de belle facture, dont des circulaires qui semblaient impossiblesen début d'exercice. Malheureusement, deux pinchazos le privèrent d'un trophée mérité. Salut.

Laurent Deloye "El Tico"

Reportage Photographique : photos

 

 

 

RETOUR

 

occterra