bandeau haut
coups de coeur
 
 
 
contact
 
mailing list

 

observatoire

 

LOGO

Bayonne

8 août 2009

6 Miura 6

pour

El Fundi

Javier Valverde

David Mora

 

Temps très agréable sur les arènes de « Lachepaillet » pour voir, face à un quasi plein, six pensionnaires de Don Eduardo MIURA dont deux exemplaires (5 et 6) ont porté haut et fiers les couleurs de Zahariche. Palme revenant au dernier de cette tarde entretenue, magnifique exemplaire de 623 kilos, bien armé, puissant et brave sous trois piques administrées par Antonio PRIETO de belle façon et payant son professionnalisme d'un batacazo monumental . Entrepris par un David MORA très en forme , jusqu'à nous offrir les pages les plus allurées de ce 9 août , ce grand toro attentif conservera le danger sournois de sa race. Belles séries puis manque de transmission en fin de parcours. Oreille pour le Madrilène. Son premier, h a ut et long aura une fâcheuse tendance à rompre le combat et n ' autorisera ainsi qu 'une vuelta. Envie aussi chez Javier VALVERDE qui se retrouvera triomphateur de cette corrida de clôture avec deux appendices coupés à son second. Un autre grand toro consentis uniquement en fin de faena sous quelques notes de musique. Ce sont cette fois deux oreilles qui tombent accompagnées par une belle bronca au président pour son extrême générosité Sa première prestation semblait pourtant plus proche du sujet affublé d 'une cornada visible sur le flanc. Vuelta de campana et deux puyazos costauds diminueront l'allant du tio qui dès lors se réservera.

Malheureux de l 'histoire mais toujours aimé Jose Pedro Prados « EL FUNDI » s 'en ira des arènes dans un costume en lambeaux après une seconde faena ou il semblait avoir retrouvé l 'envie qu 'on lui connaît réceptionnant le bel adversaire. Une fois le bon site trouvé cet autre Madrilène nous régalera comme il a su si s o uvent le faire mais sombrera dans une mort laborieuse qui fera sonner deux avis. « Dativo » , lame dans le corps ne laissera pas s 'approcher le moindre descabello et fusera pour chercher sa proie plusieurs fois . Face à son premier, le maigrichon de la course, Jose Pedro restera très prudent face aux nombreuses difficultés. Pas de palos du Madrilène et visage déçu.

 

 

RETOUR

 

occterra