image
logo

corridafrance.fr

eltico.org

observaoire

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

EXPOS : 2004 / 2005 / 2006 / 2007

BILLETS / PHOTOS :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

DANIEL Daniel CHICOT

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

LIVRE D'OR

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

RIEUMES

06 septembre 2008

6 novillos de Urcola de Victorino Martin 6

pour

Daniel MARTIN

Ruben PINAR

Javier CORTES

Daniel Martin (Sang et Or) Salut au 1/3 après avis - oreille

Ruben Pinar (Marine et Or) Silence -1 oreille

Javier Cortes (Chocolat et Or)) Silence après avis - Silence après 3 avis 

Iritoto     n°44   20/03/05

Noquito   n°33   03/03/05

Tomillero  n°34   12/03/05

Noquiton  n°38   14/02/05

Noquito   n°36   13/06/05

Primaverito   n°45  22/02/05 

Comment vont sortir ces Urcola de Victorino Martin ? Sachant qu’il n’a pas fait de sélection, que ce sont donc des novillos » d’héritage » de F.Galache, qu’a-t-il pu apporter par la conduite de ce nouveau fer ? Telles sont les questions que se posent les aficionados avant ce rendez-vous. D’une bonne présentation, les pupilles Salamantinos de Victorino ont déçu par leur comportement. 

Daniel Martin reçoit difficilement un novillo plein de fougue qui vient remater fortement dans chaque burladero, après 2 piques, Iritoto va a menos jusqu’à s’arrêter, puis déclenche des ½ passe que lui arrache le torero. Une épée et 3 descabellos viennent clôturer la première faena de la feria. Son second démarre fort, prend 3 piques, Martin lui sert une faena à mi-hauteur convenable. Un pinchazo et une épée après, la première oreille tombe du palco. Sa vuelta est arrosé par la seule averse de l’après-midi... 

Noquito sort du toril, visite les recoins et revient avec insistance à la porte du toril, après le premier tiers, le novillo est faible et se plaint beaucoup, Pinar invente une faena à mi-hauteur. Le second novillo qui lui est désigné est très vif, il est tellement généreux que lors d’une véronique, il part pour une vuelta de campana dont il ne se remet jamais, complètement éteint par ce soleil, Pinar tire le novillo vers la muleta, une oreille est donnée après « une épée habile » !!! 

Javier Cortes propose son capote à Tomillero avec panache, le toro laisse toute son énérgie sous le peto , la faena est une « enfilade de passes » sans âme, la mise à mort est laborieuse. L’ultime, tête haute, observe Cortes qui n’arrive pas à trouver le sitio, 3 bonnes piques plus tard, le toro est entier, le changement de tercio est demandé ! Les banderilles sont un fiasco ou intervient Pinar !la présidence raccourcit le tercio à juste titre, puis le toro se met en querencia à la place du picador. Cortes ne trouve pas l’équation pour résoudre la problématique, aucune passe est possible, Javier va chercher l’épée et s ‘embarque dans un cauchemar ou il prend une volterada sérieuse sans dommage et les 3 avis...Primaverito est puntillé en piste.  

Arène :1/3 entrée

Temps : ciel nuageux avec une bonne averse à la fin du troisième novillo.

Paséo retardé de 15min.pour réfection de la piste

Durée : 2h45min. 

 

Christophe MORATELLO

Reportage Photo : photo

RETOUR

occterra