image
logo

corridafrance.fr

eltico.org

observaoire

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

 

L'EQUIPE :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

DANIEL Daniel CHICOT

marie Marie BARCELO

julien Julien AUBERT

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

 

 

NÎMES

21 septembre 2008 - matin

6 toros de José Vazquez 6

pour

"Juan Bautista"

Matias Tejela

Alejandro Talavante

bautista Photo : Daniel Chicot

Entrée : 2/3 arène

Temps : Ciel voilé

Les José Vazquez, homogènes quant à leur belle présentation à l'exception du second largement inférieur, ont eu des comportements contrastés. "Juan Bautista" a eu le bonheur de toucher le meillleur lot. Mais c'est souvent le cas des toreros en forme. Il m'a semblé en tous cas qu'ils auraient dû laisser plus d'oreilles sur le sable de l'amphithéatre.

"Juan Bautista" : Pourrait bien, comme l'an passé, être l'homme fort de cette fin de temporada. Après avoir indulté un Alcurrucén à Almodovar del Campo (Ciudad Real) avant hier, l'arlésien a offert deux prestations de très haut niveau en cette matinée Nîmoise. Il a servi une faena quasi-gauchère au premier du jour. Le trasteo est allé a mas, jusqu'aux fameuses naturelles sans ayuda très pures. C'est à ce moment là qu'un érudit a demandé : "Et la droite ?..." Comme quoi les "défenseurs" de la tauromachie, qui viennent aux arènes avec le "petit taurin illustré" sous le bras et s'asseyent souvent sur leur plaisir au nom de ce sacro-saint règlement disent aussi des sottises. Que ne dirait-on d'ailleurs pas pour briller en société ? Qu'à celà ne tienne, "Juan Bautista" montre en deux derechazos que cette corne n'est pas la bonne mais que là aussi, il domine. Une belle entière et le premier mouchoir blanc flotte au palco. Mais c'est sur la deuxième actuacion qu'on a pu remarquer le niveau auquel est capable de s'élever l'enfant de la Chassagne. Une petite merveille de douceur et d'inspiration, face à un très bon toro qui sera d'ailleurs honoré d'une vuelta al ruedo posthume. A chaque arabesque succède une nouvelle création, car lorsqu'il est dans ces dispositions, la tauromachie de "Juan Bautista", toujours très classique, basée sur le temple et la profondeur n'en est pas moins unique. Un recibir plus tard et trois nouveaux mouchoirs blancs flottent au léger vent du nord. Le José Vazquez s'en va faire le tour de l'ovale Nîmois derrière "Puerta" et "Grande", les deux très belles mules de la cavalerie Philippe Heyral. Et la course est pliée... Oreille / Deux oreilles et la queue

Matias Tejela : Toujours plastiquement parfait, le madrilène servit une première faena sans émotion à un toro affaibli par deux mauvaises piques. En fin d'actuacion, il tenta de réveiller le public avec une passe changée dans le dos inattendue et une paire de muletazos à grand spectacle. Mais rien n'y fit et il conclut les débats d'une entière suivie d'un descabello. Il ne s'accomoda étonnamment pas des charges suaves du bon cinquième du jour. Dommage. Mais "Juan Bautista" était passé par là... Salut / Salut

Alejandro Talavante : A connu de meilleurs jours à Nîmes. Il est vrai qu'il a touché le plus mauvais lot, mais on l'a vu meilleur dans des circonstances similaires. Avec son premier, le remplaçant du titulaire sorti en troisième position, la faena a perdu en intensité au fur et à mesure que le torero s'exposait !... L'intelligent du jour lui a évidemment demandé de se croiser (!... ) Mais si Talavante se croise plus, il risque de se retrouver derrière le toro. En fait, le problème n'était évidemment pas là. Alejandro Talavante semblait toréer pour lui seul, et ce n'est pas la meilleure façon de conquérir un public. Sa deuxième prestation fut une copie conforme. On attendra l'année prochaine pour revoir, on l'espère, un Alejandro Talavante dans de meilleures dispositions.

Laurent DELOYE "El Tico"

Reportage photographique : photo

RETOUR

sceau

Nota : Les photos présentes sur ce site sont protégées par la Loi sur la Propriété Intellectuelle. Tout usage ou toute diffusion sans le consentement de leur auteur est passible d'une condamnation pénale

Directeur de la publication : Laurent DELOYE - RCS 489 209 403 - NIC 00018 - SIRET 489 209 403 00018

 

occterra