image

www.corridafrance.fr

www.eltico.org

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

EXPOS : 2004 / 2005 / 2006 / 2007

BILLETS / PHOTOS :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

christian Christian CARTOUX

DANIEL Daniel CHICOT

TOROS DE FRANCE

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

LIVRE D'OR

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

NÎMES

FERIA DE PENTECÔTE

9 mai 2008

6 Toros de PUERTO DE SAN LORENZO 6

(1 et 2 "LA VENTANA DEL PUERTO")

pour :

"JUAN BAUTISTA"

Miguel Angel PERRERA

Alejandro TALAVANTE

 

Entrée : Quasi plein

Temps : Temps couvert

Des trois triomphateurs de MADRID en 2007 devant cet élevage seul Miguel Angel PERRERA a pû rééditer son exploit à Nîmes, en grande partie en raison du piêtre jeu donné par leurs adversaires à quatre pattes. Les six toros sont sortis en mansos, avant de livrer tout de même de beaux tiers de pique. Le bon cinquième permettait à la muleta. Les autres ont révélé divers degrés de complication au troisième tiers, dont les piétons ont plus ou moins su s'accomoder.

"Juan Bautista" - A semblé dans un mauvais jour. Ses deux adversaires, après deux débuts de faena enlevés, se sont dégonflés, le premier fuyant le combat, le second de décomposant. L'Arlésien a de plus échoué aux aciers sur le premier du jour. tarde à oublier pour Jean-Baptiste que l'on attend devant les "JuanPedro's" dimanche matin. Silence après avis / Salut

Miguel Angel PERRERA - A livré deux beaux combats devant deux adversaires au comportement bien différent. Le premier, à la tête chercheuse, accrochait beaucoup le leurre. Le cinquième était le meilleur toro de la soirée. Dans les deux cas, on a pû apprécier la grande maîtrise du natif de Puebla del Prior et sa grande souplesse de ceinture dans un style quasi "Castellesque". Salut après avis / Deux oreilles

Alejandro TALAVANTE - Ne s'est pas beaucoup croisé devant son premier compliqué qui l'avait désarmé à trois reprise en début de faena. En revanche, il s'est récupéré devant l'ultime de la tarde qui n'était guère meilleur, mais avait des charges franches à défaut d'être longues. Son toreo vertical et de face, sur la "troisième corne" a permis des moments très profonds, majoritairement à gauche, les muletazos étant égrainés un à un au fil des planches. Silence / Oreille .


Reportage photographique : photo

Voir la vidéo sur Féria.tv : ICI

Laurent DELOYE "El Tico"

RETOUR

 

Nota : Les photos présentes sur ce site sont protégées par la Loi sur la Propriété Intellectuelle. Tout usage ou toute diffusion sans le consentement de leur auteur est passible d'une condamnation pénale.


ART DE VIVRE ESPAGNOL