image

www.corridafrance.fr

www.eltico.org

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

EXPOS : 2004 / 2005 / 2006 / 2007

BILLETS / PHOTOS :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

christian Christian CARTOUX

DANIEL Daniel CHICOT

TOROS DE FRANCE

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

LIVRE D'OR

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

NÎMES

FERIA DE PENTECÔTE

8 mai 2008 (matin)

6 Novillos de Fuente Ymbro 8

pour :

Camille JUAN

Marco LEAL

Abel VALLS

Alejandro ESPLA

 

Entrée : 1/3 arène

Temps : Beau temps ; vent marin peu génant à partir du 4ème toro.

Les novillos de Fuente Ymbro, de présentation plus discrète les trois premiers et le huitième, armés plus sérieusement mais toujours agréables les autres, ont soufflé le chaud et le froid en cette novillada matinale de la Cape d'Or. Les trois premiers manquaient un peu de ce fond de race qui compense une relative faiblesse. Le cinquième, excellent, a déclenché une pétition d'indulto qui n'a pas été suivie par la présidence.

Camille JUAN - A pu faire étalage de ses progrès constants, même si l'ensemble reste un peu brouillon. A su contenir la charge vibrante de son excellent deuxième, ce qui n'était pas la moindre des difficultés et a coupé une grosse oreille malgré un pinchazo. Le bicho a été honoré d'une vuelta al ruedo posthume. Silence / Oreille

Marco LEAL - A touché le plus mauvais lot de la matinée : Un premier bon, mais faible et un deuxième compliqué après un brillant tercio de varas. Salut / Silence

Abel VALLS - Est handicapé par sa grande taille qui semble lui ôter toute chance de transmettre. Avec un premier adversaire qui passait sans conviction, et un second qui se révèlera compliqué et réservé, le torero de CASTELLON n'a pas convaincu et ses faenas ont semblé bien longues. Salut / Silence.

Alejandro ESPLA - A paru complètement dépassé lors de la lidia de son premier opposant. Mais à la muleta, le jeune torero qui n'a que deux ans de pratique a mis en évidence de belles qualités artistiques et s'est facilement imposé à un bon novillo qui a fait enfin décoller la matinée. Son second opposant était plus compliqué et lui a montré ses limites. Avec un peu plus de métier, ce jeune homme qui se comporte en torero d'un bout à l'autre de la course, devrait rapidement faire partie des meilleurs de sa génération. Oreille / Silence.

Reportage photographique : photo

Voir la vidéo sur Féria.tv : ICI

Laurent DELOYE "El Tico"

RETOUR

 

Nota : Les photos présentes sur ce site sont protégées par la Loi sur la Propriété Intellectuelle. Tout usage ou toute diffusion sans le consentement de leur auteur est passible d'une condamnation pénale.


ART DE VIVRE ESPAGNOL