image
logo

corridafrance.fr

eltico.org

observaoire

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

EXPOS : 2004 / 2005 / 2006 / 2007

BILLETS / PHOTOS :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

DANIEL Daniel CHICOT

 

TOROS DE FRANCE

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

LIVRE D'OR

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

FERIA d'ISTRES

21 juin 2008

6 Toros de CRUZ MADRUGA 6

pour :

Marc SERRANO

Luis BOLIVAR

Joselito ADAME

hombros

Entrée : 9/10ème arène

Temps : Beau et très chaud

Heureusement que les prix récompensant les "meilleurs de ..." se remettent avant les courses. La novillada de CRUZ MADRUGA lidiée en ces mêmes arènes pour les fêtes de la SAINT-ETIENNE 2007, s'est vue primée par l'Association des Critiques Taurins de France, représentés par la Présidente Sud-Est Agnès PERONNET, avant la sortie en corrida de six toros du même fer qui auront déçu par leur faiblesse. A ceux qui rétorqueront que le passage au toro de quatre ans est délicat et que cela n'enlève en rien à la valeur de la novillada de l'an dernier, je répondrais qu'ils ont entièrement raison, mais qu'il ne faut pas remettre les prix de "meilleurs de...." avant une course de la marque. Cela évite les commentaires indélicats. Et il y en a eu... Pourtant, mis à part le premier du lot, sorti des chiqueros avec une corne cassée, et le second qui présentait un défaut rédhibitoire au sabot arrière droit, les quatre autres exemplaires ont démontré bravoure et torrents de noblesse dans les muletas de leur matadors. Et il s'en est fallu d'un poil de force pour que l'on vive une superbe après-midi. Mais on aime bien brûler ce qu'on a adoré...

Marc SERRANO : Vit son titulaire remplacé par un FANO intéressant à droite, la corne gauche ne laissant aucune option. C'est d'ailleurs de ce côté que le Nîmois se fit sèchement avertir en fin de faena, avant de conclure d'une entière de côté et de deux descabellos. Le titulaire sorti en quatrième position prit une belle et unique pique, en brave, avant de se montrer précieux collaborateur dans le muleta de Marc qui n'en demandait pas tant. Seul un bajonazo venu malheureusement conclure un ensemble bien construit, lui ôtait toute chance de se voir octroyer un deuxième pavillon. Vuelta après avis/ Oreille.

Luis BOLIVAR : Remplaçait Antonio FERRERA, blessé. S'il resta inédit devant son premier, handicapé du sabot arrière droit et qui dut être puntillé en piste, il pécha par excès de bonne volonté avec le cinquième. Ce toro volontairement laissé cru, devait permettre de belles choses pourvu qu'on ne l'étouffe pas trop. Et c'est justement ce que fit le colombien, en voulant lier des séries trop longues à un adversaire qui n'avait pas les moyens de ses ambitions. Silence / Oreille

Joselito ADAME : Semble revenir en forme après un début de temporada compliqué. Spectaculaire de présentation et lors de la seule et unique rencontre avec le groupe équestre, le troisième CRUZ MADRUGA fut banderillé avec brio par le jeune mexicain. Au troisième tiers, il se révéla un peu tardo dans la muleta du natif dAgascalientes, mais permit de belles séries qui ne laissèrent pas indifférent un public qui ne demandait qu'à vibrer. Le sixième du jour, arrêté en fin de faena, contraint son matador à un final entre les cornes qui ne l'empêcha pas d'arracher un deuxième trophée synonyme de sortie a hombros. Oreille / Oreille.

Laurent DELOYE "El Tico "

Reportage photographique : photo

 

RETOUR

occterra