image
logo

corridafrance.fr

eltico.org

observaoire

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

 

L'EQUIPE :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

DANIEL Daniel CHICOT

marie Marie BARCELO

julien Julien AUBERT

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

 

 

BEZOUCE

28 septembre 2008

5 Novillos de Patrick Laugier 5

pour

Marc Serrano

Julien Lescarret

Mehdi Savalli

"El Santo"

Patrick Varin

 

Marc Serrano fut dynamique et intrégué à la cape, ne cédant pas un centimètre de terrain à ce novillo-toro doté d'une certaine transmission. Il alla d'ailleurs une fois au cheval en poussant et gagna en douceur. Marc brinda ensuite son adversaire à Patrick Varin et commença donc tout en finesse à la muleta, répondant à une faiblesse soudaine, et prenant toujours le temps d'évaluer les capacités de son exemplaire. Il reussit ensuite à lier les passes, puis enchaîner les séries en musique, avec un relâchement et une classe proche de l'artiste. Il lia une ultime série droitière parfaite, le toque au moment idéal, la main basse et avec une liaison témoignant d'une réelle envie de faire monter sa faena en intensité. Dommage que la mort fut compliquée.

 

Julien Lescarret torea de manière très aisée son novillo mobile mais assez désordonné dans la cape. Après une pique sans pousser il le mena directement au centre avant de s'engager sans relache pour parvenir à toreer ce novillo qui se défendait beaucoup par manque de force, bien que sans mauvaises intentions. Mais cet handicap le rendit vite compliqué, se retournant court. Lescarret tenta malgré tout d'en tirer le meilleur parti, se battant jusqu'à ce que son adversaire ne l'aide plus du tout. Ce qui posa d'ailleurs problème à la mort : un pinchazo, une entière, une oreille.

 

Mehdi Savalli: Son novillo prit deux belles piques plutôt légères de Nicolas Bertoli. Mehdi effectua ensuite un bon tercio de banderilles avant de le brinder au public. A la muleta le novillo s'avéra violent, bondissant carrément dans le leurre à droite. Il tenta donc d'imposer son rythme à gauche, ce qui ne fut pas évident car le novillo mesurait beaucoup. Cependant Mehdi ne parvint pas à s'imposer. Une atravesada et descabello. Salut aux tiers.

 

El Santo reçut son novillo de manière enthousiaste et déterminée à la cape par véroniques enchaînées par chicuelinas, faisant rugir les gradins. Après une unique pique de peur que le novillo soit faible, (ce qui ne fut pas le cas) il le banderilla fort bien. Muleta en main il lia de vibrante séries de derechazos et composa une faena témoin de sa motivation et d'une technique non atteinte par des mois sans toreer. Dommage qu'il ne conclut pas à l'épée, pinchant lui aussi à trois reprises avant de le tuer d'une demie-lame. Salut.

 

Patrick Laugier offrit le sobrero au parrain de la journée: Patrick Varin

Patrick Varin fut étonnant d'aisance à la cape, face à ce novillo haut et se retournant plutôt court. Après une pique notre torero débuta par statuaires suscitant un olé profond venant du fond du coeur, puis un changement de main par le bas, définitivement gravé, superbe. A droite il se relacha totalement d'une douceur et d'une statique inspirées, maîtrisées et surtout totalement intrégué. Il sut effacer la violence de ce novillo pour ne laisser entrevoir qu'une collaboration inatendue mais tellement convaincante. Il se fit ensuite sérieusement attraper en entrant à matar, tellement il s'engagea. Une oreille.

Un vrai exemple à suivre.

Marie Barcelo

 

Reportage photographique : "El Tico" photo el tico

RETOUR

sceau

Nota : Les photos présentes sur ce site sont protégées par la Loi sur la Propriété Intellectuelle. Tout usage ou toute diffusion sans le consentement de leur auteur est passible d'une condamnation pénale

Directeur de la publication : Laurent DELOYE - RCS 489 209 403 - NIC 00018 - SIRET 489 209 403 00018

 

occterra