image

www.corridafrance.fr

www.eltico.org

REPORTAGES :

Temporadas : 2006 / 2007 / 2008

Campo

EXPOS : 2004 / 2005 / 2006 / 2007

BILLETS / PHOTOS :

jean louis Jean-Louis LOPEZ

jacques Jacques LANFRANCHI

christian Christian CARTOUX

DANIEL Daniel CHICOT

TOROS DE FRANCE

CARTELES / ARCHIVAGE

AUTEURS TAURINS

LIENS

CONTACT

LIVRE D'OR

MAILING LIST

LEXIQUE

LA CORRIDA / HISTORIQUE

 

FERIA DE PAQUES EN ARLES

23 mars 2008 (Matin)

6 novillos de Antonio PALLA 6

pour :

Ruben PINAR

Marco LEAL

Roman PEREZ

MARCO LEALPhoto : Daniel CHICOT

Entrée : 1/2 arène

Temps : Trés froid malgré le soleil par intermittence / Vent par rafales

Les novillos d'Antonio PALLA ont renoué avec le succés dans les arènes arlésiennes et ont permis un nouveau succés de Marco LEAL, de retour après la grave blessure qui l'avait tenu écarté des ruedos une bonne partie de la saison dernière.

Ruben PINAR : A hérité du moins bon lot. Toutefois, avec le premier dont la caste a fait vite oublier la relative faiblesse, il a construit une faena de bon goût, toute de douceur et de temple, malheureusement anéantie par deux échecs aux aciers. Le troisième du jour était tardo et sans option. Vuelta / Silence.

Marco LEAL : Pour son grand retour, Marco LEAL a tout d'abord trouvé sur son chemin un excellent novillo qui répondait à tous ses cites avec classe et entrega. Afiné, tant au physique que dans son répertoire, l'arlésien se hissa au niveau de son adversaire auquel il ne lâcha rien et l'estoqua d'une entière foudroyante. Vuelta al ruedo pour le bicho. Son second était légèrement moins bon, ce qui n'empécha pas Marco de le mettre en valeur lors des deux premiers tiers, puis de profiter avec brio de ses qualités d'embestida. Malgré un pinchazo, une belle oreille tombait du palco. Deux oreilles / Oreille.

Roman PEREZ : Après une lidia approximative, Roman PEREZ livra une faena un brin électrique à un novillo un peu moins intéressant que ses prédécesseurs. L'ensemble restera un peu brouillon. Ne voulant pas repartir bredouille, il repartit au combat avec décision devant l'ultime de cette matinée, un bon novillo à la charge franche. Bien placé et sincère, il arrachera un trophée mérité à son opposant après s'être toutefois fait désarmer. On remarquera sur ces deux prestations de beaux gestes d'inspiration "Bautistienne". Salut / Oreille.

Reportage photographique : photo

 

Laurent Deloye "El Tico"

RETOUR

 

Nota : Les photos présentes sur ce site sont protégées par la Loi sur la Propriété Intellectuelle. Tout usage ou toute diffusion sans le consentement de leur auteur est passible d'une condamnation pénale.


ART DE VIVRE ESPAGNOL