fer
Ganaderia BARCELO
DEV

image

Ce vendredi 29 juin 2007, à trois heures du matin, après bien des péripéties administratives et un voyage de 1100 kilomètres, les vaches et veaux de la nouvelle Ganaderia Barcelo ont investi les installations construites à la hâte par leur propriétaire, à Saint-Just, petit village au sud-ouest de Lunel.

Michel Barcelo, le père de Marie, torera en devenir de l'Ecole Taurine d'Arles, a fait l'acquisition de 24 vaches approuvées d'origine "Jandilla" auprès du ganadero salmantin Antonio Palla. Celles-ci étaient accompagnées de 11 veaux, dont sept mâles qui, une fois sevrés, resteront autour du Mas alors que leurs mères rejoindront les célèbres prairies de "La Palus", à Marsillargues, bien connus des aficionados à la "fé di biou".

image

Les vaches ont été couvertes par un semental maison. Celui-ci est resté au "Campo Charro" mais devrait venir faire un stage dans l'Hérault, prêté par le Ganadero pour la prochaine saison.

Il est à noter que si cette Ganaderia voit le jour avec du bétail espagnol, Michel Barcelo menait parallèlement à la vente de fromage de chèvres, une Manade Camarguaise depuis 1994.

image

Les heureux nouveaux Ganaderos

Avec deux Ganaderias (Taurelle et Barcelo) et une torera pour 2610 habitants, Saint - Just devient un des hauts lieux de la tauromachie Espagnole pour le sud de la France.

Voir Ganaderia

Retour Sommaire