Dernier Paseo

image

 Georges Clavel,‭ ‬Clavelito I,‭ ‬père de la dynastie eut la bonne idée d’emprunter comme le catalan Llapissera le chapeau melon,‭ ‬la canne flexible et la moustache de Charly Chaplin ‭; «‬ se mettre devant les toros ‭» ‬et devenir ainsi le premier charlot français.

Albert Clavel,‭ ‬Clavelito II reprendra le flambeau et créera avec ses trois fils‭ ‬Daniel Gérard et André les Clavelitos.‭ ‬Mais l’appellation était consacrée depuis les années cinquante.

Bébert dans le milieu taurin était connu comme torero comique et travailla d’ailleurs pour la troupe El Gallo,‭ ‬mais il avait également dans les années cinquante connu la muleta et la cape avec son ami Pierre Schull,‭ ‬la tenue blanche et le crochet avec Charles Fidani pour une carrière de raseteur très respectable.

‭ ‬Mais c’est dans une saga digne de Molière qu’Albert Clavet et sa troupe quadrilleront l’hexagone aux rythmes des célèbres ‭«‬ longs museaux ‭»‬,‭ ‬les camions Berliet et cela durant‭ ‬20‭ ‬ans.

Valenciennes,‭ ‬St Hilaire le Château,‭ ‬l’Ile de Ré,‭ ‬Roubaix,‭ ‬St Brieux mais aussi Genève,‭ ‬Alger,‭ ‬Bruxelles deviendront pour quelques heures un coin d’Espagne de Camargue de Provence avec les arènes portatives des frères Martinez,‭ ‬José et Alfredo.

Albert Lescot,‭ ‬Gilbert Romero à cheval,‭ ‬les débuts de Fréderic Pascal,‭ ‬Richard Milian,‭ ‬Larrita encadrés par Aguado de Castro,‭ ‬telle était la partie dite sérieuse.

Julien Pattarone,‭ ‬Daniel Clavel‭ (‬Clavelito III‭) ‬Momon El Rubio,‭ ‬Bachiler,‭ ‬Raymond Montero,‭ ‬Christian Lombardo,‭ ‬Francis Espejo assurent la partie dite comique,‭ ‬sans oublier le bétail de François André,‭ ‬Bertet,‭ ‬Pouly‭…

La polyvalence était de rigueur,‭ ‬raseteur,‭ ‬torero,‭ ‬monteur d’arènes,‭ ‬un demi-siècle de joie,‭ ‬de galères,‭ ‬de rires et de blessures.

Homme de toro,‭ ‬Bebert le fut‭ ‬une dernière fois en décembre‭ ‬1996‭ ‬à Méjanes,‭ ‬mais il fréquentait toujours les callejons : ‭«‬ je veux voir les yeux du toro c’est important ‭» ‬disait‭’ ‬il.

Il reprenait un peu les trastos avec son complice de toujours Pepe de Montijo pour une fête privée,‭ ‬une fois l’an.


‭ ‬Bébert nous a quittés le mardi‭ ‬29‭ ‬mai‭ ‬2007,‭ ‬il avait‭ ‬77‭ ‬ans.‭ ‬Il rejoint son fils tragiquement disparu Daniel et son compagnon d’arènes El Rubio.‭ ‬Certainement ils vont encore déclencher les rires célestes.‭ ‬Une dynastie taurine s’est éteinte.

 

Jeudi‭ ‬30‭ ‬mai‭ ‬2007

signature

image

retour